Optical Aperture photography

Villages, nature & animaux de France et d’ailleurs…

Jean II de Losse, gentilhomme du XVIe,

Jean II n’est pas le pape que l’on pourrait croire mais un gentilhomme du XVIe siècle. Originaire de la Flandre, sa famille, de part le droit d’aînesse, vient s’installer en Dordogne près de Montignac sur la Vézère  pour s’y développer.

Elle fait allégeance au seigneur local et s’illustre au service de la France dans toutes les batailles tant à Crécy, Poitiers qu’à Azincourt. Le marquis susnommé, se fait connaître comme page à la cour de François Ier. Devenu capitaine, il guerroie contre Charles Quint où il se fait distinguer. Gouverneur, il est chargé de défendre plusieurs places fortes dans le nord contre les Impériaux. Sous Henri II et François II, il assure la défense de deux villes stratégiques Thérouanne et Mariembourg. Il sert ainsi toute la fratrie de Catherine de Médicis qui lui écrira une lettre (une copie est conservée au château de Losse). Il aura aussi comme charge la haute mission de présider l’éducation du jeune prince futur roi Henri IV.

En fin de carrière, Jean II revient en Périgord comme lieutenant général gouverneur du Limousin et de la Guyenne. Il remet sa demeure ancestrale au goût du jour pour lui donner une touche plus Renaissance. Cependant en ces temps troublés, il fait aussi adapter les fortifications médiévales. Il décède en 1580 et c’est Lamothe-Fénelon, évêque de Sarlat, qui officia lors de ses funérailles.

Il n’est malheureusement pas possible de prendre des photos à l’intérieur du château. Pourtant il est très riche en décoration et meubles d’époques. On y découvre des sols en pisé et un exceptionnel mobilier d’époque XVIe et XVIIe retrouvé par un inventaire de 1602. Vous pouvez y voir un médaillon unique en cire représentant le buste d’Henri IV (pour la petite histoire, ce médaillon ne fût pas retenu par le roi et aurait dû disparaître par fonte). Au fil de la visite, vous pouvez découvrir armoires, coffres mais aussi des fauteuils d’époque en cuir de Cordoue, une salle d’armes,  ainsi que des gravures de Rubens et de son élève, etc.

Le château est proche des Eyzies au cœur du Périgord Noir. C’est une visite à faire car aussi bien en extérieur qu’en intérieur, il y a pas mal de choses à découvrir. A noter que vous pourrez voir quelques photos d’intérieur sur le site du château.

Liens utiles :Passion ChâteauxSite du château de Losse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Number of visits

  • 14,076 visites
Follow Optical Aperture photography on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :