Optical Aperture photography

Villages, nature & animaux de France et d’ailleurs…

Séville (Sévilla), dernière étape de notre séjour, sniff !!!

Après Ronda, nous attaquons donc notre dernière étape. Plutôt que de prendre les voies express, nous traversons la campagne Andalouse jusqu’à Séville. Pas de paysage particulièrement intéressant, que des cultures à perte de vue et un terrain aride !

Après avoir rejoint notre hôtel, nous attaquons la visite de la ville. Le quartier le plus intéressant se situe principalement autour de l’Alcazar et de la cathédrale. A partir de là vous pouvez rayonner dans un cercle relativement restreint. De l’Alcazar à la cathédrale, des Arènes aux jardins, vous pouvez vous régaler du mélange des cultures juives, musulmanes et chrétiennes.

La naissance de Séville a lieu dans l’antiquité autour du VIIème siècle avant J.-C. Jules César en fait une colonie romaine vers -45 puis elle subit des invasions entre 426 et 456 après J.-C. Au Moyen Age, elle est aux mains des Wisigoths et devient un foyer culturel important en Occident. En 711, les troupes musulmanes débarquent dans la péninsule Ibérique et conquièrent rapidement la ville. Mais ce sera Cordoue qui deviendra la capitale d’Al-Andalus. Des querelles fratricides entre la capitale (Cordoue) et les princes de Séville durent. Il faudra attendre l’arrivée au trône d’Abd Al-Rhaman III en 912 pour que le calme revienne et que Séville se rallie à l’état de Cordouan. L’Alcazar est construit au Xème siècle. La chute du califat en 1031 la libère de sa tutelle. Durant cette période, une intense activité culturelle se développe avec les Abbadides. La menace chrétienne se fait sentir et son souverain fait appel à un sultan marocain almoravide pour se protéger de cette menace. La cité connaît ainsi un nouvel âge d’or où le minaret de Giralda est construit (1184 et 1198). Mais à partir de 1212, le déclin de la présence musulmane se fait de plus en plus sentir et c’est Ferdinand III de Castille qui libère la ville en 1248 après un siège de 18 mois. Je passe les détails mais le siècle d’Or qui va de Charles Quint à Philippe IV, voit la ville évoluer.

Cependant un relatif déclin se fait au XVIIIème siècle et qui ne s’arrange pas lorsque les troupes françaises qui occupent la ville de 1810 à 1812, pillent le patrimoine artistique.

Ce ne sera qu’après la 2ième guerre mondiale que la ville rentre dans le XXème siècle en accueillant l’exposition universelle de 1992.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Number of visits

  • 14,076 visites
Follow Optical Aperture photography on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :