Optical Aperture photography

Villages, nature & animaux de France et d’ailleurs…

La propriété Caillebotte de Yerres

Les vacances sont terminées, elles semblent loin ! Cependant pour en garder encore le goût, nous profitons de ce week-end ensoleillé du 08 septembre pour aller visiter la propriété Caillebotte à Yerres au sud est de Paris.

Nous connaissons le peintre Caillebotte (œuvres en image), Gustave de son prénom, mais nous connaissons moins le parc du même nom acheté par son père Martial. Mais avant de revenir sur ce dernier, une petite présentation du Sieur Gustave.

Gustave hérite d’une fortune assez considérable qu’il utilisera en grande partie pour acheter des toiles. Les relations qu’il entretient avec les peintres, lui permettent de se lier d’amitié avec Pissarro, Renoir, Monet et bien d’autres, donc pas des moindre ;-). Pour une partie d’entre eux, il subvient à leur besoin pour l’achat du matériel de peinture. Il  organise aussi des expositions sur l’impressionnisme montant. Outre son côté mécène, il peint aussi.  La plupart de ses toiles sont faites dans sa propriété de Yerres. Sa technique le fait se rapprocher des principes de l’art photographique. Il sera un des premiers peintres à être exposé aux Etats Unies.  Mais ce n’est pas sa seule passion ! Il œuvre aussi pour la philatélie, le nautisme et l’horticulture. Par précaution, il rédige son testament très jeune dans lequel il léguait à l’état toute sa collection et son ami Renoir en serait son exécuteur testamentaire. Il fait bien car finalement il meurt assez jeune. Aujourd’hui, certaines de ses toiles sont exposées au Musée d’Orsay, aux Etats Unies où sont restées dans la famille.

Revenons au parc !

Martial, son père est un entrepreneur qui fait fortune dans le commerce de draps pour l’armée Napoléonienne. Il acquiert cette propriété en 1860. Le parc à l’Anglaise évolue au gré du temps. On y trouve de petits édifices exotiques mais aussi un potager car dans la famille, on aime l’horticulture.

Le parc est public comme le potager et vous pouvez y flâner en toute quiétude. Des bénévoles sont là pour leur passion, l’horticulture en particulier, et se font un plaisir de vous renseigner. Au potager, vous pourrez découvrir des espèces peu connues, un délice de couleurs et surement de goût… Enfin dans la maison principale, des reproductions des tableaux de Gustave Caillebotte sont exposées et expliquées. Une vidéo montre simplement, à partir de la composition, le rapprochement que l’on peut faire avec la photographie.

Je vous recommande cette petite visite agréable surtout lorsque le soleil est au rendez-vous. Cela dit, en hiver, lorsque la neige est présente, il y a surement quelques photos à dénicher mais là il faut sortir de devant la cheminée 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11/09/2013 par dans Photoblog, Photographie, Photography, Tourisme, et est taguée , , , , , , , .

Number of visits

  • 14,418 visites
Follow Optical Aperture photography on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :